Le Vietnam, Pho le voir pour le croire!

Par Damien. Click here for Emma’s Vietnam. Et cliquez ici, ou ici, ou là, ou encore là pour les albums photos.

Après un passage éclair par Singapour, nous atterrissons donc au Vietnam, en commençant par sa plus grande ville et ancienne capitale, Ho Chi Minh, plus connue sous son ancien nom de Saigon, d’ailleurs toujours largement utilisé par ses habitants, et également nom de la rivière traversant la ville. Nature gourmande oblige, c’est d’abord l’occasion pour nous de découvrir la gastronomie locale, et après nos frustrations culinaires depuis Bornéo, Bali, et les Philippines, on ne boude pas notre plaisir devant la délicieuse soupe traditionnelle devenue presque un emblème national: le Pho (désolée pour le mauvais jeu de mot dans le titre…)

DSCF7194

Des nouilles de riz cuites dans un bouillon de boeuf, avec des morceaux de viandes, des épices, des herbes fraîches et du citron vert. Divin! Il est omniprésent, à chaque coin de rue et à toute heure. Si bon qu’il pourrait presque détrôner dans nos coeur le pad thaï de Bangkok, dans le registre du “street food”.

DSCF7195

On découvre donc sous la pluie cette immense métropole de plus de 10 millions d’âmes, et autant de motocyclistes (enfin probablement 3 millions environ, puisqu’il est ici courant d’enfourcher sa bécane avec au moins deux passagers).

DSCF7209

DSCF7208

Un petit peu d’histoire, on décide donc de visiter un musée gouvernemental, quoique, pléonasme, tout est gouvernemental ici, avec des libertés individuelles toutes relatives et un parti unique au pouvoir, je pense en particulier à ce jeune camarade ayant fait ses études en France dans la même école et les mêmes années où je fréquentais les bancs rennais, arrêté depuis son retour au Vietnam à cause de ses activités politiques, lui qui espérait un peu plus de liberté et démocratie dans son pays natal (pour plus d’information: Nguyen Tien Trugn).

DSCF7233

On entre donc dans ce musée, alors qu’un panneau sur la porte nous promet “Les Vérités Historiques”. On (re)découvre ainsi l’Histoire peu glorieuse des guerres françaises et américaines, avec comme plus fort symbole l’agent orange, cet herbicide utilisé par les américains pour détruire les forêts et les récoltes pendant la guerre, et qui causa pendant des dizaines d’années des cancers et malformations des nouveau-nés. Le traumatisme est encore très présent, on estime qu’entre 2 et 5 millions de Vietnamien ont été affectés.

La journée se termine par un retour en taxi qui nous facture environ 10 fois le prix normal, il faut toujours ce méfier quand un taxi en voiture banalisée affiche un compteur bricolé avec plein de petites diodes qui clignotent!

DSCF7235

On pose ensuite nos valise à Hoi An, charmante petite ville portuaire au centre du pays. On flâne dans ses petites ruelles, on admire son superbe pont couvert japonais, et une fois n’est pas coutume on peaufine le bronzage sur la plage voisine.

DSCF7239

DSCF7450

DSCF7454

DSCF7440

DSCF7241

DSCF7282

Mais Hoi An est aussi surtout pour nous un prétexte pour refaire un peu nos garde-robes, avec des centaines de couturiers au kilomètre carré, alors que le retour en France approche, et que l’année 2015 s’annonce riches en mariages… Je dis aussi adieu à mon compagnon de voyage de toujours, mon sac décathlon qui me suit depuis le collège, qui a survécu jusqu’ici grâce à une petite réparation des bretelles au Rajasthan! Mais là le fond risque la déchirure, je me résigne donc à le remplacer, l’émotion est palpable…

DSCF7368

On termine notre visite de Hoi An par un petit cours de cuisine, puisque notre hôte insiste pour nous apprendre à cuisiner le Cao-Lau, la spécialité locale à base de nouilles et de viande (pour changer), mais pas de soupe contrairement au Pho, plutôt une montagne d’herbes fraîches qu’on mélange à l’ensemble et arrose d’une sauce à base de bouillon de porc, et bien sûr une généreuse poignée de glutamate de sodium, ingrédient omniprésent ici et qu’on retrouve aussi chez nous dans nos plats préparés, en “exhausteur de goût” (E621) dont la toxicité à forte dose reste controversée. En tout cas le résultat est délicieux!

DSCF7425

DSCF7437

On s’envole ensuite pour Hanoi (oui en avion, les jours avant le retour sont désormais comptés..), la capitale politique et culturelle du pays. A peine le temps de déguster notre premier Pho local, on prend déjà la première navette vers l’un des joyaux du Vietnam, un lieu qui m’avait toujours fait rêvé, parmi cette liste des endroits “à ne pas manquer” lorsqu’on préparait l’itinéraire du voyage, et dont les hasards d’improvisation d’itinéraire ont décidé finalement d’en faire notre dernier lieu visité, étape ultime de nos 12 mois de voyages: la baie d’Ha Long.

DSCF7606

Près de 2000 îles karstiques parsèment cette baie au Nord du pays, faisant d’elle une des cartes postales les plus célèbres d’Asie du sud-est.

Mais la célébrité a un prix, des centaines de bateaux chargés de touristes parcours les îlots en permanence, et notre arrivée pour l’embarquement au milieu d’une dense foule de voyageurs cosmopolites nous met vite dans l’ambiance.

DSCF7487

Pour autant, une fois sortis du port, à bord de notre vieux navire en bois, et malgré l’assurance de voir en permanence d’autres bateaux à proximité du notre, la magie opère très vite, et on en prend plein les yeux!

DSCF7503

DSCF7653

DSCF7597

Chaque bref arrêt, qu’il s’agisse de la visite d’une île ou de la fameuse grotte des merveilles, est un jeu de patience, où un peu à la manière d’un parc d’attractions, il faut savoir attendre son tour. Le revers de la médaille.

DSCF7545

On trouve au passage d’impressionnant spécimens à huit pattes, les arachnophobes apprécieront…

DSCF7566

DSCF7662

Notre petite croisière se termine sur l’île principale de la baie, Cat Ba, où une petite randonnée s’improvise, sous un soleil de plomb et un fort taux d’humidité, pour les photos glamour ont oubliera, mais bon il paraît qu’une bonne sudation est signe de bonne santé…

DSCF7669

Cat Ba est à l’image de la baie d’Ha Long, superbe mais surpeuplée, et on s’amuse au passage de la créativité des touristes ne reculant devant rien pour se protéger du soleil!

DSCF7680

DSCF7681

DSCF7642

DSCF7646

Après une dernière nuit sur le bateau où on s’exécute au passage obligé du karaoké, retour à Hanoi pour notre dernier jour avant le retour…

DSCF7693

DSCF7703

Le dernier repas sera partagé avec un sympathique local, rencontré par l’intermédiaire d’un ami commun. Il nous fait découvrir une adresse au concept assez surprenant, dans un décor typique de l’après guerre, au début des années 80, en pleine période de rationnement, et une fois la commande passée, on se voit remettre une série de petit bons correspondants aux plats commandés, copies conformes de ceux distribués à l’époque à la population pour surmonter la crise. Il fallait oser…

DSCF7700

Dernière nuit avant le retour en Europe, et la fin de cet incroyable voyage, on décide donc de se faire plaisir, et on troc l’auberge de routards pour l’hôtel grand confort, suite avec bain moussant et écran plat s’il vous plaît, on y prendrait vite goût…

DSCF7720

On y est, le retour. Le vol sera notre baptême en A380, ce monstre à deux étages, sous la bannière de la Malaysia airline, rendu tristement célèbre quelques semaines plus tôt.

DSCF7735

On arrive à Paris, on attends nos baggages près du tapis roulant, dans cette routine si familière, sans vraiment encore réaliser que ce chapitre de nos vies se referme.

DSCF7739

A bientôt pour un prochain voyage?…

Advertisements

Any comment welcome!

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s