Coup de coeur au Rajasthan

Par Damien. Click here for Emma’s Rajasthan. Et les photos dans les albums 1 2 3 4 et 5!

Le presque rose de Jaipur, le vraiment bleu de Jodhpur, les chameaux de Jaisalmer, et les couleurs du festival d’Holi à Bikaner, une rapide boucle de 10 jours aura suffit pour donner raison aux nombreux touristes qui viennent visiter cet Etat mythique, et faire du Rajasthan notre étape coup de cœur en Inde.

DSCF3194

À Jaipur (cliquez ici pour l’album), on boit le meilleur thé masala d’Inde offert par le plus sympa des chauffeurs de tuktuk, on découvre que la ville rose est en fait un genre d’orange foncé, on est impressionnés par la méticulosité des tailleurs de pierre, et puisqu’on aime bien les pierres on visite le « City Palace » avant de sortir de la ville pour s’extasier devant la sublime forteresse d’Amber.

DSCF2949

DSCF2863

DSCF2868

DSCF2893

DSCF3035

À Jodhpur (cliquez ici pour l’album), on vérifie cette fois-ci que la ville mérite bien son surnom de ville-bleue, on enrichit notre collection des clichés des plus belles moustaches « rajasthanaise », on visite l’impressionnant Fort de Mehrangarh et on y croise une mariée « tenue en laisse » comme le veut la tradition hindoue !

DSCF3131

DSCF3091

DSCF3138

DSCF3132

À Jaisalmer (cliquez ici pour l’album), après des 30 ans fêtés en grande pompe dans les étoiles du Suryagarh (cliquez ici pour l’album), on part à la découverte du désert du Thar, à dos de dromadaire bien sur, avec lequel Emma décide de me trouver un air de famille, et on passe deux nuits magiques entre les dunes et les étoiles, avant de revenir vers cette ville fortifiée de Jaisalmer qui ressemble vraiment à un immense château de sable.

DSCF3291

DSCF3649

DSCF3406

DSCF3684

DSCF3484

DSCF3640

DSCF3630

DSCF3716

Et enfin à Bikaner (cliquez ici pour l’album), on arrive juste à temps pour le festival hindou d’Holi, les poudres de coleurs s’envolent de partout, et on se dit que c’était une bonne idée d’acheter des vetements juste pour l’occasion. Le festival est aussi prétexte à une alcoolisation générale (je me plie donc à l’exercice du rhum sec à 10H du matin), et c’est faute de chauffeur de taxi sobre qu’on passera à coté de la visite du Temple des Rats, dédié à l’animal du même nom et donc infesté de rongeurs, déception toute relative après qu’un touriste nous décrive la forte odeur et la difficulté à se déplacer, pieds nus bien sur puisqu’on ne pénètre un temple qu’une fois déchaussé…

S0083742

GOPR3852

On approche de la fin de notre itinéraire indien, on aurait certainement passé plus de temps au Rajasthan s’il avait été au début de notre parcours, mais on se console en se promettant d’y revenir un jour, puisqu’il nous reste encore tellement d’endroits à explorer, et de moustachus à rencontrer !

DSCF2905

En attendant, notre chemin se poursuit, direction Delhi!

Advertisements

Any comment welcome!

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s