Cochin d’Inde

Par Damien. Click here for Emma’s Cochin. Et cliquez ici pour les photos.

On arrive maintenant à Cochin, toujours dans l’Etat de Kerala, et plus exactement Fort Cochin, le coeur historique de cette ancienne cité coloniale, passée tour à tour entre les mains des portugais, hollandais et anglais, où règne une douceur de vivre dont on profite quelques jours.

DSCF1528

On se ballade le long de la plage, avec les bronzeurs, les baigneurs, les marchands de glaces, les joueurs de football et surtout de cricket bien sûr, les amoureux se tenant par la main… Mais aussi une vue imprenable (et moins romantique) sur les usines de la zone portuaire, et le ballet incessant des énorme cargos, Cochin étant l’un des principaux ports indiens!

DSCF1539

Esthétiquement on a connu mieux, et pourtant les promeneurs semblent apprécier, comme quoi les goûts et les couleurs… Un peu plus loin au sud, on ne peut plus longer la côte, car la zone est entièrement fermée sur des kilomètres pour protéger les centres de commandement et d’entrainement de la Navy indienne. Arrivée proche de l’entrée principale, on nous prie de ne pas rester ici, et un immense panneau affiche le délicat slogan maison: “HIT FIRST, HIT HARD, KEEP HITING”. Face à ce bel exemple de diplomatie, on décide de rebrousser chemin…

Le long de la baie nord, les pêcheurs gravitent autour des dizaine de filets chinois, et les prises sont ensuite vendues aux enchères directement sur la plage.

DSCF1553

Fort Cochin est par endroits presque ostensiblement trop touristique, et pourtant on s’y sent bien, une récréation reposante après l’agitation de Madurai, et on y reste donc quelques jours, découvrant ses différents quartiers, et appréciant la délicieuse cuisine locale, au point de s’inscrire à un cours de cuisine pour espérer reproduire les recettes découvertes ici, l’avenir nous dira si on est capable de cuisiner quelque-chose se rapprochant des saveurs du Kerala…

DSCF1588

DSCF1605

Le jour du départ est arrivé, et après avoir écumé les agences de voyage qui nous annoncent que “tous” les bus sont complets, car c’est dimanche, on finit par s’adresser directement à la station de bus, qui nous délivrent nos deux tickets, direction Mysore, notre premier bus de nuit en Inde! On est bien loin du confort des bus sud-américains, avec les genoux écrasés et des sièges à peine inclinables, mais on visionne notre premier film “bollywoodien”, tout en couleurs, en danses et en musiques, et ça, ça n’a pas de prix!

Illustration finale: un jeune promeneur à Fort Cochin! (oui une cagoule, il fait 30°C…)
DSCF1547

Advertisements

Any comment welcome!

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s