Dambulla, Sigiriya, et un petit incident de parcours

Par Damien. Click here and here for Emma’s posts. Et les albums photos sont ici ou .

Après quelques jours au vert dans les hauteurs, nous retrouvons la chaleur des plaines au Nord de Kandy, avec un premier arrêt à Dambulla, où on visite son Temple d’Or consistant en une série de caves contenant de multiples statues, principalement des Bouddhas, ainsi que des peintures sur les murs et plafonds de roches. La faible lumière pénétrant les lieux donne à l’ensemble un coté magique, on vous laisse juger:

DSCF0097

On apprend au passage à reconnaître le Bouddha qui se repose du Bouddha qui s’apprête à atteindre le nirvana, en fonction de l’ouverture de ses yeux, de son ventre plus ou moins gonflé, la position de ses jambes, l’alignement de ses pieds…

DSCF0106

Autour du temple de nombreux macaques à toque donnent aux chemins un air de parcours d’obstacles, pour notre plus grand plaisir, quoique je fais moins le malin quand l’un des primates remarque un ticket qui dépasse de ma poche et court vers moi pour tenter de le subtiliser.

DSCF0087

On retient la leçon, ne rien avoir qui dépasse des poches quand on traverse au milieu d’un groupe de singe. Et puisqu’on en est au dénomination zoologique, le macaque à toque (endémique du Sri Lanka) partage aussi les lieux avec un autre singe au pelage gris, tête noire et barbe grise, très répandu au Sri Lanka, le semnopithecus priam appelé en français “entelle de Ceylan”, nom masculin finissant en “elle” pour l’originalité.

DSCF0134
DSCF0143

Sigiriya

On poursuit ensuite notre route vers Sigiriya, pour admirer son célèbre rocher, en haut duquel un palais a été construit au Ve siècle.

DSCF0147

Mais ce jour-là on se sent pas trop l’âme archéologue, et au lieu de visiter les ruines du palais, on prend des vélos à l’auberge et on continue un peu plus au Nord pour si hisser sur les hauteurs d’un autre rocher, le Pidurangala, offrant la meilleure vue sur la face Nord de Sigiriya. Le tout pour 1 euro au lieu des presque 25 euros pour l’entrée à Sigiriya (une fortune au Sri Lanka), toute la différence entre un touriste lambda et un backpacker est là!

DSCF0157
DSCF0169

Le dernier jour, alors que je me balade autour de l’auberge avec le patron sur la trace des éléphants qui passent parfois près d’une rivière à proximité, un des employés en profite maintenant pour “tenter sa chance”, lui prend la main, et commence à embrasser son bras en gémissant son plaisir pervers… Emma panique complètement et peine à se débarrasser du lourdaud, avant de venir me rejoindre, un large sourire masquant sa gêne, se transformant bientôt en quelques larmes embarrassée. Non tu n’as rien à te reprocher, non tes vêtements n’étaient pas indécents, heureusement il y a eu à vrai dire “plus de peur que de mal”, mais le choc n’en est pas moins désagréable, et on s’empresse de quitter les lieux, avant que mon sang ne bouillonne trop pour que je puisse plus longtemps résister à la tentation de lui redessiner les mâchoires, ce qui aurait bien entendu rien arrangé et au contraire envenimé la situation, mais m’aurais probablement soulagé malgré tout… Je rapporte les faits à un autre employé s’inquiétant de la raison du départ anticipé, et sa première réaction est un incroyable “avez-vous vu la scène ou vous l’a-t-elle raconté”? Encore une fois, plus de peur que de mal pour nous, mais cette phrase illustre bien notre société dominée par les hommes trop souvent confortablement sourds et aveugles face aux faits de violences contre les femmes, et malgré la tradition patriarcale plus marquée ici, je ne pense pas vraiment que les françaises soit au final beaucoup mieux loties que les srilankaises sur la question. A méditer…
On aurait pu ne pas raconter ce triste incident de parcours, mais ça fait aussi malheureusement parti des voyages, les mauvaises rencontres, et il vaut mieux garder çà à l’esprit, et tâcher de trouver le juste équilibre entre naïveté et paranoïa.

On passe une dernière soirée de retour à Kandy pour se remettre de nos émotions, avant de poursuivre notre chemin vers le sud, et le parc national de Yala.

Advertisements

Any comment welcome!

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s