Quebrada de Humahuaca et ses 7 couleurs

Par Damien Click here and here for Emma’s posts. Les photos du roadtrip sont ici, et celles de la quebrada par là!

En prenant ce bus de San pedro de Atacama vers Salta, la principale ville du nord-ouest argentin, on ne savait pas que l’itinéraire était répertorié sur dangerousroads.org… Mais qui dit dangereux dit aussi magnifiques panorama, et on ne sera pas déçus du voyage!

DSCF5640

Ice shards

Ice shards

On traverse des paysages désertiques splendides, avec des restes de glaces hivernales en innombrables pointes sculptées par le soleil et le vent, de nombreux cols, dont un passage à 4819m me dit google earth lors d’une recherche le lendemain, expliquant nos maux de tête et les essoufflements inattendus!

Après le passage de frontière Chili/Argentine au paso du Jama, sur un plateau à 4300m d’altitude, on commence à apercevoir de multiples couleurs de roches, car on s’approche doucement de la Quebrada de Humahuaca.

Cuesta del Lipán

Cuesta del Lipán

On traverse des nuages, et lorsqu’ils se dissipent on peut admirer d’impressionnant points de vue sur la vallée et la route sinueuse qui nous attend. De lacet en lacet, le terrain de jeu rêvé pour les quelques motards que nous croisons!

DSCF5726

Après un bref passage par Salta, jolie cité à l’architecture coloniale, on remonte vite découvrir plus tranquillement cette Quebrada du Humahuaca, en passant par Purmamarca avec ses collines aux 7 couleurs (on vous laisse compter), et Tilcara avec ses ruines pré-incas.

DSCF5798

DSCF5827

Ici au Nord-Ouest de l’Argentine, on ne rencontre pas ces Argentins aux apparences européennes, métissés par les différentes vagues d’immigration, mais principalement les descendants des peuples indigènes, majoritairement Quechua, et par chance on tombe par hasard sur une fête des gauchos locaux, avec costumes traditionnels et compétition de lasso!

Gauchos

Gauchos

On pourrait rester des semaines à randonner à travers les montagnes colorées de la région, mais c’est qu’on a toujours un programme chargé (mais pas trop) jusqu’à Noël, et on achète donc des billets vers La Quiaca, la ville frontière avec la Bolivie.

Advertisements

Any comment welcome!

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s