Petit tour à Buenos Aires

par Damien. Click here to read about Emma’s Buenos Aires, in English. Et pour les photos, c’est ici!

On quitte Iguazu avec notre premier vrai long trajet en bus (20 heures sans arrêt, facile!), nous arrivons à Buenos Aires, capitale de l’Argentine, et donc capitale du boeuf et du tango.
En sortant du bus, on se rappelle qu’ici c’est l’hiver. On passe de près de 30° la veille, à moins de 10° ce matin…
Nous retrouvons Romain, l’ami de Rio, qui vit en fait à B.A. et chez qui on s’invite donc pour quelques jours, dans le joli quartier de Palermo.
Arrivé à l’appartement, le plus jeune occupant de la collocation nous accueille.

DSCF2081

Après le doberman et le berger allemand (pour ceux qui auraient manqué la petite histoire), voici maintenant le pitbull. La fin de ma thérapie contre ma cynophobie, Téo et moi on devient copains comme cochons!

Du tango et du steak

Autre camarade rennais, Vincent est également de passage ce weekend (ils ont la belle vie ces ingénieurs qui “font des salons”).
On part donc tous ensemble se balader dans le célèbre quartier coloré de La Boca.

El Caminito

El Caminito

C’est en ce moment le “championnat mondial” de Tango. On profite donc d’un concert gratuit, et on observe une leçon de Tango. Captivant.

La Usina del Arte - Tango recital

La Usina del Arte – Tango recital

La nuit tombée, nouvelle parilla, des steaks encore plus gros, et accompagné de chimichurri, mélange d’épices, c’est délicieux!

Marchés colorés, parcs, cimetière… et chiens en laisse

Dimanche, jour de marché à San Telmo, où parmi les stands de maté (plante proche du thé dont les argentins raffolent en infusion), on peut à nouveau observer des danseurs de Tango, plus tout jeunes, mais toujours aussi capables de pirouettes des plus gracieuses!

Dancing in San Telmo

Dancing in San Telmo

On découvre ensuite Puerto Madero, quartier du port réaménagé, pour une paisible marche le long du quai. Ce dernier nous mène au fameux Puente de la Mujer, symbole du quartier. Ceux qui connaisse le pont Samuel Beckett à Dublin reconnaîtront la parenté.

DSCF2016

Le lendemain, après un arrêt shopping où Emma achète gants, écharpe et bonnet, on part se perdre dans le cimetière de Buenos Aires, où les notables de l’histoire argentine reposent dans des mausolées aux grandeurs souvent démesurées. On continue notre journée dans les parcs de la ville, où les promeneurs de chiens tiennent chacun en laisse une bonne douzaine de spécimens. C’est surtout le matin qu’on s’est étonné de ce phénomène, des promeneurs à chaque coin de rues avec leurs multiples laisses emmêlées.

Dogs waiting for their walker. There is illegal in BA to walk more than 15 dogs at a time!

Un dernier steak… et un dernier tango

On termine la journée par le centre, et l’obélisque de l’avenue principale, 9 de Julio.

DSCF2046
Après notre steak quotidien, Romain nous emmène dans une Milonga, une sorte de bal musette à la sauce tango.
On admire les danseurs amateurs de tout âges s’inviter pour quelques pas sur cette musique envoûtante.

DSCF2051
Le lendemain, on se dit qu’il est temps de mettre en place le blog… On étudie aussi notre prochaine destination, on achète nos billets de bus (sur place et en cash bien sûr, 30% d’économies assurées..) et on réserve l’auberge. On quitte Buenos Aires qui nous a beaucoup plus, direction Puerto Madryn.

Advertisements

Any comment welcome!

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s